Le Global Fund Advocates Network Asia-Pacific (GFAN AP) et le Global Network of Civil Society for Malaria Elimination (CS4ME) ont co-organisé les 11 et 12 octobre 2018 à New Delhi, en Inde, l’Atelier de mobilisation de la société civile contre le paludisme en Asie du Sud”, qui a établi des liens entre la société civile pour l’Asie du Sud , la société civile travaillant dans la région du Grand Mékong (GMS) et les programmes et services sur la malaria dans la perspective communautaire, des droits et des genres.

Après quoi, CS4ME a été officiellement lancé le 25 avril 2019 à l’occasion de la Journée mondiale contre le paludisme en présence de plusieurs partenaires et autres parties prenantes ; Et a depuis lors publié un appel aux membres qui reçoit un bon écho.

CS4ME mène également une série de consultations avec les OSC afin d’éclairer l’élaboration de son plan stratégique dans lequel le plaidoyer, l’identification et la mobilisation des ressources, le renforcement des capacités, les possibilités de partenariat et de collaboration constituent des éléments clés ; en plus d’engager les OSC dans une campagne de plaidoyer liée à la 6ème  reconstitution des ressources du Fonds mondial et la mobilisation des ressources nationales pour la santé et le paludisme.

CS4ME et GFAN AP ont pris connaissance des différentes situations des communautés et des groupes de la société civile asiatiques qui contribuent aux efforts d’élimination du paludisme. La réunion sur les stratégies de plaidoyer a été considérée comme une occasion d’exploiter les forces individuelles des diverses composantes de la société civile en Asie. Elle explore également les opportunités et les intérêts des parties prenantes pour le plaidoyer conjoint, la coordination, les besoins en financement et en capacités.

Cette réunion de la société civile sur le paludisme en Asie-Pacifique visait à atteindre les objectifs suivants :

  1. Engager les OSC dans une action régionale de plaidoyer pour la mobilisation des ressources nationales et la sixième reconstitution des ressources du Fonds mondial ;
  2. Permettre l’échange d’expériences entre les sociétés civiles de différents pays de la région sur les meilleures pratiques de plaidoyer contre le paludisme, les facteurs contribuant à ce succès et aussi les solutions aux défis)
  3. Impliquer les OSC autour du CHU, en particulier le plaidoyer en faveur du paludisme au sein du CHU ; et
  4. Recueillir des commentaires sur les besoins des collectivités et des organisations de la société civile afin d’améliorer le plan stratégique de CS4ME pour 2020-2023 et son harmonisation avec les buts et objectifs internationaux, régionaux et nationaux.